RÉSERVES & POLLUTION

Les Réserves : Un enjeu de taille pour les années à venir est celui de la satisfaction de l’ensemble des besoins en eau potable de  l’humanité. Aujourd’hui, déjà un habitant sur cinq n’y a pas accès. Or, selon l’ONU, sur les 33 mégapoles de plus de 8 millions d'habitants qui existeront dans 15 ans, 27 seront situées dans les pays les moins développés et donc les moins à même de pouvoir répondre aux besoins. En outre,même si de légères diminutions de la consommation en eau sont observées depuis quelques années aux États-Unis et en Europe, les prévisions sont alarmistes, avec 40 % d’augmentation de la consommation municipale et domestique dans les 20 ans à venir.

Consommation par tête: en France les quantités d’eau embouteillée achetées par habitant se sont élevées en moyenne à 108 litres dans la région Nord-Picardie. Elles atteignaient 66 litres en Provence-Languedoc.

La Pollution : Le constat aujourd’hui est dramatique. Des régions entières ont été dévastées et nombre de cours d’eau, lacs et nappes souterraines sont aujourd’hui pollués de par le monde, une pollution que la nature a du mal à résorber.

Risques pour l’Industriel : La pollution (nitrates, hydro-carbures, ou autres) peut l’obliger à un  dramatique et coûteux rappel de sa production.

 

POURQUOI L'EAU EN BOUTEILLE

 

L'engouement des français pour l'eau en bouteille trouve son origine à la fois dans le dynamisme de l'offre et de la demande. II existe une quête de sécurité, une certaine défiance vis à vis de l'eau du robinet, sans parler des problèmes de pollution dont souffrent certaines régions. Dans ce type de cas, l'eau embouteillée est plus nécessaire que jamais. L'eau est le produit alimentaire qui offre le plus grand nombre d'occasions de consommation: à table, au bureau, dans la rue, au café... C'est un des marchés alimentaires où le produit est le moins travaillé (naturel), où les messages vers le consommateur sont performants et positifs : santé, sport, jeunesse.

D'après les derniers baromètres SOFRES/CI eau, le taux de buveurs réguliers d'eau du robinet s'élève à 63 % soit trois points de moins que par rapport à 1999. Surtout, 28 % des français affirment ne jamais boire d'eau du robinet. En outre, 64 % des personnes interrogées disent consommer au moins une fois par semaine de l'eau en bouteille, dont 44 % plusieurs fois par jour. A noter que 50 % des consommateurs avouent boire les deux. Ces buveurs « mixtes » déclarent boire 55 % d'eau du robinet et 45 % d'eau embouteillée.

 

LES ACTEURS DU MARCHÉ


Le marché des eaux minérales en France est dominé par des grands groupes : Danone (Evian, Volvic), Perrier/Vittel (Vittel, Contrex, Hepar), Neptune/Castel (Thonon, Courmayeur), St Amand (St Amand, St Antonin). A noter que Neptune par le biais de Cristalline est spécialisé dans les eaux de source premier prix, St Amand dans ses usines d'eau de source s'est orienté vers les marques de distribution.

(AC NIELSEN)

LE POSITIONNEMENT DE L'EAU CHANCEL®

Le marché de l'eau minérale est un marché qui progresse régulièrement depuis des années, il profite de la dégradation de la qualité gustative et parfois qualitative de l'eau du robinet. Mais aussi par l'assurance de trouver un produit de qualité constante et irréprochable, par le fait de pouvoir être consommé partout, son transport aisé et par ses qualités propres qui lui permettent d'être consommé par tous.

(AC NIELSEN)

(AC NIELSEN)

Une eau, comme la source CHANCEL, par ses propriétés, convient à tous, ce qui n'est pas le cas d'eaux plus fortement minéralisées. Elle peut être consommée sans restriction.

Malgré une percée importante de l'eau de source, l'eau minérale conserve son avance en volume mais aussi en valeur. Une eau minérale régionale ne sera jamais assimilée à une eau premier prix. Le prix de vente des grandes eaux minérales nationales est lié aux budgets marketing que ces marques développent.

LE MARCHÉ DE L'EAU

Historique :

En 2000, 80 milliards de litres d'eau on été vendus dans le monde, dont 7,9 milliards en France pour un marché de 14,5 milliards de francs, tous types d'eaux confondus. Dans le monde, chacun des 6 milliards d'habitants a consommé en moyenne 12 litres d'eau en bouteille en 2000. Estimé à plus de 220 milliards de francs par an, le marché mondial de l'eau en bouteilles progresse en volume de 8 à 10 % par an.

En France le marché des eaux plates représente 5,7 milliards de litres pour un chiffre d'affaire de 1,34 milliard d'euro.

En 2000, 96,5 % des foyers ont acheté de l'eau embouteillée, ce qui représente une consommation de 230,5 litres par foyer et par an. On estime qu'en moyenne chaque français consomme 110 litres d'eau en bouteille par an.

(AC NIELSEN)

Aujourd'hui les français sont devenus les deuxième plus gros consommateurs d'eau en bouteille d'Europe, derrière les italiens. Les ventes ont doublé en dix ans, et d'ici à 2010, elles devraient continuer leur progression sur un mode exponentiel. Les français sont méfiants envers l'eau du robinet, et continuent de préférer l'eau plate à l'eau pétillante.

(AC NIELSEN)

(DRIRE Auvergne) 

(DRIRE Auvergne) 

Avec une approche publicitaire raisonnable la source CHANCEL pourra se faire connaître régionalement 

dans un premier temps, pour ensuite élargir son champ de merchandising aux grandes métropoles. Du fait de sa situation géographique, de la proximité de l'autoroute le coût des transports est minimisé pour une diffusion nationale.

Le projet de la source CHANCEL doit pouvoir proposer une eau minérale de grande qualité se positionnant au niveau des prix en dessous des grandes marques nationales (Evian, Vittel, Volvic...) mais dans un créneau supérieur à celui des eaux de source premier prix (Cristalline) et au dessus des eaux de montagne (Mont Dore, Roche des Ecrins).

Il ne faut pas oublier que la majorité des consommateurs considèrent l'eau minérale comme un produit de meilleure qualité que les eaux de source. La minéralisation de l'eau de la source CHANCEL, sa pureté bactériologique, son environnement protégé et son débit de 20 m3/h en font une eau rare, un tel débit permet un embouteillage de 175 millions de litres par an.

On peut raisonnablement penser que la source CHANCEL, du fait de sa qualité, du sérieux du projet pourra produire et vendre rapidement 40 à 50 000 000 de cols par an.

 

Accueil - Qualité - Projets - Nous contacter

Les marques déposées et les noms de produits contenus dans ce site sont la propriété de leurs titulaires respectifs.